A la une, Évènement, Citoyenneté, Société

Attentat de Nice : hommage aux victimes en Mairie des 11/12

Mis en ligne le

En hommage aux victimes de l'attentat de Nice, les drapeaux de la Mairie des 11ème et 12ème arrondissements sont en berne durant ces trois jours de deuil national et une minute de silence a été observée ce lundi 18 juillet 2016 à 12h.

, .JPG 2.9Mo ()

Dans le cadre du deuil national décrété suite à l'attentat de Nice du jeudi 14 juillet 2016, Valérie BOYER, Députée-Maire des 11ème et 12ème arrondissements, a tenu à rendre hommage aux victimes. 

Ainsi, les drapeaux de la Mairie de secteur ont été mis en berne durant les trois jours de deuil national.

Ce lundi 18 juillet 2016 à 12h, les élus et les agents se sont réunis, en Mairie des 11ème et 12èmes arrondissements, pour observer une minute de silence.

A cette occasion , Valérie BOYER a souhaité adresser un message à la population :
" Ce jeudi, alors que nous fêtions le 14 juillet, notre pays a une nouvelle fois était frappé par la folie d’un homme.
Je tiens avant tout à saluer, le travail remarquable de nos secours, professionnels de santé et forces de l'ordre qui ont encore fait preuve d’héroïsme et de sang-froid.
Aujourd'hui, une nouvelle fois, nous pleurons nos morts qui sont tombés sous les coups d'un bourreau ayant perdu toute humanité.
Le terrorisme cherche à attiser nos peurs et à restreindre notre liberté.
Personne n'a le droit de nous dicter, dans notre pays, ce qu'est l'identité Française, ce qu'est la Liberté, l'Egalité et la Fraternité.
Cessons de banaliser le terrorisme, de croire que nous vivons dans un monde en paix et combattons !
Après des mois de débats, il devient urgent d’agir et de mener véritablement cette guerre.
Car oui, nous sommes en guerre.
En guerre contre ceux qui veulent nous empêcher de vivre.
En guerre contre des individus qui veulent nous imposer un mode de vie qui n’est pas le nôtre.
En guerre contre des hommes qui veulent mettre à genou notre Nation.
En guerre contre des fanatiques qui veulent détruire notre civilisation.
Pour faire face, la France doit être soudée, la France doit être unie, la France doit être forte et ne pas céder à la menace des terroristes.
Au nom des victimes, au nom de la sécurité des Français, mettons fin aux discours, aux paroles en l’air et agissons vraiment !"