Vidéo protection

Un déploiement en plusieurs étapes

Après une première vague de 42 caméras sur le secteur, un second déploiement est programmé en 2017. Les zones d’installation sont en cours de repérage avec les associations de riverains et la police nationale. La couverture permettra non seulement de suivre le trafic routier, mais aussi de sécuriser les points sensibles.

En chiffres (au 16 janvier 2015)

  • Faits constatés et traités en direct : 1 450
  • 206 interpellations en flagrance réalisées grâce au travail du CSU par les services de Police
  • 45 316 PV pour infraction aux règles de stationnement

Qui exploite les images ?

Les caméras sont reliées au  Centre de Supervision Urbaine (CSU). Les images sont exploitées 24h/24, 7j/7 par la Police Municipale. Le CSU peut demander l’intervention d’équipages en cas de constatations d’infractions, de délits ou de crimes sur la voie publique.

Le système est fiable : selon une récente étude, les agressions contre les personnes sont deux fois moins nombreuses dans les villes équipées.

Où sont les caméras ?

Le dispositif comptera en tout  2 000 points de surveillance sur la ville de Marseille. Tous les points d’installation sont indiqués sur le pdf ci-après : téléchargez le pdf

En savoir plus

La page dédiée à la vidéoprotection urbaine sur marseille.fr