Patrimoine

Un patrimoine remarquable

Véritable source d’inspiration pour Marcel Pagnol qui y a tourné bon nombre de ses films comme le Schpountz à Eoures, le 11/12 abrite de nombreux lieux d’exception. De nombreuses belles demeures, des bâtisses anciennes et des châteaux jouent un rôle important dans la qualité de vie. Un patrimoine qui se distingue : il est vivant.  Une grande partie de ce dernier accueille du public, qui profite ainsi de son charme au quotidien.

L’art sacré

Il existe un grand nombre de lieux de culte. Parmi les plus typiques, la chapelle des Pénitents, bijou à mi-chemin entre l’art roman et la Renaissance, ou encore l’Église des Accates. On y célébra longtemps la bénédiction annuelle des voitures lors de la fête de Saint Christophe, son patron, le 25 juillet. De nombreux Marseillais se rendraient aux Accates pour recevoir la bénédiction et redire, chacun pour soi : "regarde Saint Christophe et va t'en rassuré".

Châteaux, au pluriel

Le Château de St Barnabé est devenu une crèche, celui de la Rosière est pôle culturel. La jeunesse profite également du château de Bois Luzy, transformé en auberge de jeunesse qui comptabilise près de 15 000 nuitées annuelles. Ajoutez à cela, le parc du château de la Mirabelle et ses jeux d’enfants, le Château Forbin, le Château St Jacques, le château de St Barnabé, et le Château Régis, réplique du château de Chenonceau au-dessus de la Loire, qui abrite une école primaire et un collège privé.

Le Château de ma mère

Le 21 juillet 1941 Marcel Pagnol achète le château de la Buzine pour en faire une cité du cinéma, un Hollywood local. C’est seulement au moment de l’installation que l’écrivain provençal reconnait un des lieux marquants de son enfance: le fameux château qu’il longeait pour se rendre petit dans la maison de vacances de la Treille! Acquis par la ville en 1995, en piteux état, il fait l’objet d’un chantier de grande ampleur et ouvre ses portes au public en 2011 en tant que cité des cinématographies de la Méditerranée». C’est à l’architecte Pierre Hilaire Curtil, qui a remodelé la Joliette, que l’on doit la construction de ce château de style Louis XIII.

Comment s' y rendre :

  • bus n° 51 jusqu’à l’arrêt  « Château de La Buzine »

Aller plus loin

Visitez le site du château de la Buzine

La Revue Marseille en ligne : http://revue-marseille.marseille.fr

Collections numérisées des documents et oeuvres d'art dans les musées de Marseille : http://marius.marseille.fr