La Millière

Au XIV ème siècle, c'est le domaine de Prat Redon situé dans un méandre de l'Huveaune appartenant à Jean de l'Oye.
Cet endroit est aussi appelé Bueras et Buyeras en novembre 1406 (depuis au moins 1351) puis terres de Claude Millière, hôtelier à Marseille, en 1469.

Ensuite le domaine passe à la famille Diodé, apparentée aux De Forbin, et à d'autre propriétaires; enfin à Martin Millière dont le fils reconstruit la bastide qui devient Bastide de la Millière (XVIème siècle).

En cet endroit se trouvait le premier moulin sur l'Huveaune (en suivant le cours de l'eau) en terroir marseillais.

La prise d'eau du béal était l'écluse de la Barbière, actuellement barrage du Mouton. C'était le Moulin de Marquesy en 1511.

En mai 1930, la propriété est lotie.

Plus prés de nous, s'installent les industries modernes que l'on connaît : Organico, devenu Atochem.